Food Made in France

La Miche : une bière au pain

Nombreuses sont les nouvelles solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Notre radar à bonnes idées s’est arrêté sur La Miche : quand boire une pinte te permet de participer à cette lutte antigaspi.

De la bière au pain, quésaco?

La Miche c’est le pari fou de Romain et Camille, respectivement gérant de boulangerie et diplômée en management, tous deux sensibles au gaspillage. Camille souhaitait créer une entreprise dans laquelle elle retrouvait ses valeurs, Romain lui, voulait enfin apporter une solution au problème auquel il était confronté dans son travail. En effet, les boulangeries sont très concernées par le gaspillage alimentaire car le pain est un produit extra frais (donc très vite périssable) et extra bon (cocorico). Les solutions de revalorisation sont très peu nombreuses et pour eux, les invendus devaient être revalorisés et non jetés. C’est comme cela que naît La Miche : une marque de bière éco-responsable et engagée, créée à partir des invendus de pains des meilleures boulangeries de Paris.

La recette ?

Après avoir trouvé des boulangeries volontaires, l’alternative suivante a été imaginée : récupérer le pain, le sécher, le broyer afin de l’incorporer à leur recette. Une alternative durable donc, intéressante, qui nous permet de picoler de manière qualitative. La qualité est assurée par le choix des partenaires (brasseurs et boulangeries notamment) ainsi que la provenance : le malt provient de 20km à côté de la brasserie, les houblons viennent d’Alsace et le pain de Paris.

Pour réaliser La Miche, une partie des céréales est remplacée par du pain. Cela permet de substituer environ 30% du malt (un des 5 ingrédients classiques de la bière avec l’eau) et de faire d’importantes économies en eau qui est normalement nécessaire pour faire pousser l’orge. Un produit 100% français, artisanal et réalisé en circuit court, tout ce qu’on aime !

Parlons peu, parlons bière. La miche est une bière blonde titrant 4,5°, très rafraîchissante, aux arômes légèrement fruités et avec un goût subtil de toast en arrière-bouche.

On vous rappelle que l’alcool se boit avec modération, même après un article pareil. Non on blague, on vous donne rendez-vous à 19h au boulodrome municipal de Sor-sur-Agout, boules et bières (de La Miche) en main.

«En créant La Miche, nous souhaitions faire d’une bière deux coups : proposer un produit convivial et issu de l’artisanat, tout en permettant au consommateur d’être engagé et d’avoir un impact à son échelle.»

La prochaine étape pour Camille et Romain est d’atteindre les 700% de la campagne de crowdfunding. Cela leur permettra de relancer une production encore plus importante et donc de revaloriser un maximum de pain. Pour participer à ce projet, retrouverez leur campagne Ulule ici.

«Notre plus grande fierté : voir des gens que nous ne connaissons pas parler de notre produit et relayer notre produit ! Lorsqu’on voit que le produit dépasse notre premier cercle et que des inconnus nous encouragent c’est super motivant !»

On compte sur vous !

(2 commentaires)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s