Made in France Maison

Bioviva, créateur de jeux qui font du bien

Détendez-vous, c’est dimanche, enfilez vos charentaises, c’est l’heure de jouer ! On parle aujourd’hui Bioviva, un fleuron du jeu de société français.

Depuis 1996, Bioviva propose des jeux éducatifs bien pensés, sensibilisant à la protection de l’environnement, conçus pour l’épanouissement de l’enfant et fabriqués en France selon une démarche respectueuse des hommes et de l’environnement

La belle (et longue) histoire de Bioviva

Bioviva a été créé en 1996 par Jean-Thierry Winstel, un passionné de Nature qui se lance à 26 ans dans la folle aventure de la conception d’un jeu éducatif d’un genre nouveau et éco-conçu : Bioviva Le Jeu. Il pose ainsi les fondations du projet Bioviva : développer des outils éducatifs positifs et amusants sous forme de jeux accessibles au plus grand nombre, pour favoriser une meilleure connaissance et un plus grand respect de Soi, des Autres et du Monde.

On parle d’histoire pour titrer nos propos, mais on pourrait presque parler de palmarès en réalité, puisqu’à l’instar d’un certain Martin Fourcade, Bioviva a remporté tous les titres possibles durant son périple, dans toutes les disciplines : ventes (les plus malins s’en seront douté, on appelle ça le pion de platine), créativité des jeux, engagement et responsabilité, etc.

Ainsi, Bioviva propose des supports pédagogiques offrant le meilleur rapport qualité-prix-éthique dont la production impacte le moins possible notre belle planète. Depuis le début de l’aventure, tous les jeux sont fabriqués en France et éco-conçus !

En 2020, l’entreprise concrétise son engagement en devenant la première entreprise à mission de la filière.

La 1ère entreprise à mission de la filière jeux/jouets

Qu’est-ce donc que cela ? Une entreprise à mission intègre dans ses statuts plusieurs objectifs sociaux et environnementaux. Elle se donne officiellement une mission qui vise à dépasser la simple création de richesse financière et à œuvrer pour l’intérêt général (loi PACTE, 2019).

Ainsi, de ce nouveau statut découle plusieurs objectifs : environnementaux tout d’abord, à travers le sourcing des matières premières et leur acheminement, socio-économiques également, à travers la qualité de vie au sein de l’entreprise (oui, vous avez le droit de vouloir travailler chez eux) mais aussi à l’offre du meilleur rapport qualité-prix-éthique possible pour chacun de ses jeux, équation pas forcément simple. Enfin, l’objectif sociétal vise à fournir une éducation, grâce aux jeux et à la Fondation notamment, aux enfants du monde en situation d’exclusion.

Des entreprises engagées de la trempe de Bioviva permettent de réellement changer le comportement des consommateurs. 52% des parents privilégient le « Made in France » pour les jeux de leurs enfants. Le secteur français des jeux et jouets représente 3.5 Md€ tout de même (et ce, en excluant les jeux vidéos en plus ! Coucou Ubisoft !) Fort est de constater, de surcroit, que la société a montré que les prix de leurs jeux éco-conçus made in France sont généralement similaires aux jeux concurrents importés, alors en avant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s