5 plus beaux villages de Nouvelle-Aquitaine

Sélection : 5 des plus beaux villages de Nouvelle-Aquitaine

Aujourd’hui nous nous attaquons à un gros morceau. Et ce n’est pas une tournure de phrase, puisque nous parlons là de la plus grande région de France. Patrimoine historique intact, cultures et langues variées, coincées entre ouest et sud-ouest, forêt des Landes et dune du Pyla … Devant autant de diversité, la sélection est complexe et certainement pas exhaustive, mais nous allons tenter le coup.
Voici notre sélection des plus beaux villages de Nouvelle-Aquitaine !

Saint-Jean-de-Côle (Dordogne)

Commençons logiquement par la Dordogne. Pourquoi logiquement ? Parce que ce département pourrait être sujet à un article sélection à lui tout seul. À l’instar de l’Aveyron, il comporte 10 villages inscrits aux plus beaux villages de France. En dehors de cette liste, il va sans dire que la Dordogne est riche de dizaines de villages merveilleux, de plaines luxuriantes et de ses fameux châteaux du Périgord.

Traversé par la Côle, rivière qu’enjambe le pont médiéval à avant-becs (utilisés pour fendre l’eau), ce village est situé en plein cœur du Périgord vert. Depuis la place Saint Jean, on peut observer l’impressionnant château de la Marthonie, construit dès le XIIème siècle et fermé à la visite.

En arpentant les ruelles étroites bordées de maisons de pierre, on peut traverser le vieux pont roman du XVème siècle, qui a supporté pendant des générations le poids des diligences et des chevaux.

Autre merveille d’architecture, le prieuré du XVIème siècle, sa bibliothèque et son superbe cloître. Juste à côté, l’église Saint-Jean-Baptiste, à l’architecture romano-byzantine, où on peut observer une petite rareté.

Au pied du mur du chœur de l’église du XIème siècle on peut observer quatre « sépultures à répit« . Ce sont des sarcophages de la taille d’un nouveau-né. On y déposait les enfants morts nés, tandis que l’eau de pluie ruisselante du toit de l’église, considérée bénite, réalisait leur « baptême post mortem ».

Cela fait beaucoup pour un seul village, et c’est ce qui fait de Saint-Jean-de-Côle un village exceptionnel à visiter et un des plus beaux villages de Nouvelle-Aquitaine.

Turenne (Corrèze)

Situé au sud de Brive, ce village porte le nom d’une des plus puissantes vicomtés de notre histoire, ayant régné sur le Limousin, le Périgord et le Quercy pendant près de 10 siècles. En souvenir, on appelle les habitants les viscomtins !

Lorsqu’on se promène dans les rues étroites et abruptes de Turenne, on peut encore remarquer les blasons et drapeaux de la vicomté. Les maisons nobles aux toits de lauzes ou d’ardoises ainsi que leurs tours en poivrière (petites tours d’angle) peuvent remonter pour les plus anciennes au XIIIème siècle !

L’imposant château occupe entièrement le sommet de la butte de Turenne. Son mur d’enceinte crénelé, percé de meurtrières, ainsi que ses tours en faisaient une forteresse imprenable. La « tour de César » servait d’observatoire sur la vallée, et la « tour de l’Horloge« , autrement dit le donjon, servait à défendre la porte.

C’est pour cela que le lieu fut un atout de choix dans la guerre contre l’Angleterre, mais aussi un bastion protestant durant les guerres de religion.

Aubeterre-sur-Dronne (Charente)

Un village comme coincé entre Charente et Périgord … À quasi parfaite équidistance d’Angoulême (48km au Nord) et Périgueux (54km à l’Est).

Cette mixité culturelle est omniprésente : à l’ombre des tilleuls, dans les jardins suspendus, on sert du Pineau et du Cognac aussi bien que du foie gras !

Le couvent des Minimes, fondé dans le XVIIème siècle, affiche un style hybride et austère. Si vous arpentez les venelles au milieu des maisons de pierres blanches, vous finirez peut-être par trouver l’entrée du joyau du village : l’église souterraine d’Aubeterre.

Cette église monolithe (taillée dans une seule pierre), aux proportions titanesques, est pour le moins insolite. Ici, pas de clocher ni de grands vitraux ! Une réalisation inspirée des édifices que l’on trouvait déjà en Turquie lors des croisades. Ses dimensions en font l’église troglodyte la plus grande d’Europe !

Les plus beaux villages de Nouvelle-Aquitaine, c’est aussi des condensés de mixité et d’architecture unique en Europe !

Villeréal (Lot-et-Garonne)

À ne pas confondre avec la ville espagnole et son équipe de football, quasi homonymes. Son nom vient du fait que ce fut bien là la « ville du roi« , qui imposait alors son droit face à l’Aquitaine voisine, alors anglaise.

Fondée en 1267, la bastide royale de Villeréal, avec sa halle et sa place principale, est typique des « villes nouvelles » du Moyen Âge dans le sud-ouest. Place à cornières (sortes de galeries à arcades qui soutiennent les étages de maisons tout autour de la place) et rues à angle droit.

La superbe halle principale, classée Monument Historique, a la particularité d’avoir un étage en torchis. Cet étage abrite d’ailleurs aujourd’hui une radio locale. À une lointaine époque, sa grande salle centrale était le siège de la « jurade », une sorte d’ancêtre du conseil municipal.

Sur cette même place et depuis 1305 se tient un des plus beaux marchés de France, à ne pas manquer !

Face à la halle et à deux pas de la place, l’église fortifiée du XIIIème siècle. Preuve que cette bourgade ne fut pas qu’un espace de commerce florissant mais aussi un bastion religieux.

Maisons à colombages, à encorbellement mais aussi jardins clos peuplent ce village charmant, un véritable voyage dans le sud-ouest médiéval.

La Bastide-Clairence (Pyrénées-Atlantiques)

Fondé dans le XIIème siècle par le roi de Navarre Louis Ier, futur roi de France, pour accéder à la mer, ce village a un port qui se jette dans l’Adour et l’océan Atlantique.

Lieu typique du sud-ouest et du pays Basque qui arbore des styles architecturaux variés : maisons de style labourdin aux colombages peints en rouge ou vert mais aussi de style navarrais, axé sur la pierre.

Une des particularité du pays basque, pour les néophytes, est le trinquet : c’est le nom donné à l’aire de jeu où l’on pratique la pelote basque.

Le trinquet « Gartxot », un bâtiment datant de 1512, est classé monument historique et est toujours en activité aujourd’hui, en tant qu’espace bar !

Bastide-Clairence est également connu pour son artisanat d’art. Ainsi vous pouvez retrouver sous les arcades de nombreux ateliers où acquérir une pièce unique.

Une sacrée liste des plus beaux villages de Nouvelle-Aquitaine non ?

On vous invite à lire notre précédente sélection de 5 superbes villages en région Auvergne-Rhône-Alpes !

Laisser un commentaire