Food Start-up

Notre top 3 des start-up dans la foodtech

Nouveau mois, nouveau top.

Après le tourisme, on vous présente notre top 3 des start-up dans la foodtech, parce que manger c’est la vie n’est ce pas?

Agricool : des fruits et légumes cultivés en ville dans des « Cooltainers ».

On commence par du lourd : Agricool ou comment manger de bonnes fraises produites au cœur de Paris.

Alors non, ils n’ont pas eu l’idée de faire pousser un champ en plein milieu de la capitale, ils ont fait mieux. En effet, Agricool transforme des containers (cf le joli jeu de mot cooltainers qui n’est pas de nous mais qui aurait pu l’être parce qu’on est des gens drôles et fins) et vont produire à l’intérieur des fruits et légumes (pour l’instant des fraises, de la salade et des herbes) et ce bien sûr sans pesticide, abordables et avec du goût ! On retrouve dans leurs fraises 30% de vitamines en plus selon le co-fondateur d’Agricool, Guillaume Fourdinier.

Donc avec Agricool, tu peux manger une fraise à 19h dans ton 9m² parisien qui a été cueilli à maturité à 16h dans un de leur cooltainers, et ça c’est fort.

AnotherChef : La cuisine française et du monde directement chez vous, cuisinée par un chef.

Vous souhaitez impressionner vos potes lors d’un diner ? AnotherChef vous propose de choisir un chef à domicile pour vous concocter un repas directement dans votre cuisine et sous vos yeux.

L’objectif d’AnotherChef est de promouvoir la diversité culinaire en France, c’est pourquoi ils ont sélectionné des chefs aux origines diverses qui vous feront (re)découvrir des plats du monde !

Le chef quitte votre domicile lorsqu’il a fini de cuisiner mais vous pouvez profiter de sa présence pour échanger avec lui sur son histoire, sa culture et ses recettes !

Il va falloir que vos potes fassent preuve d’originalité pour faire mieux !

Pagachey : Les petites annonces alimentaires près de chez vous.

De plus en plus d’initiatives pour lutter contre le gaspillage alimentaire émergent mais nous avons jeté notre dévolu sur Pagachey.

Pagachey propose une solution pratique qui géolocalise les annonces alimentaires en mettant en relation annonceurs et demandeurs. La plateforme permet donc de partager des produits entre particuliers. Mais pas seulement. Le site est ouvert à tous : professionnels, associations et autres organismes qui souhaitent écouler la nourriture qu’ils ne consommeront pas.

En bref, Pagachey permet d’écouler de la nourriture qui ne sera pas consommée, ou non vendue, en se basant sur la proximité.

(4 commentaires)

  1. Je note que de toutes les sociétés promouvant le « produit en France », il n’y en a que peu qui arbore une appellation française, ce qui me semble paradoxal et aporétique.

    J'aime

    1. Bonjour,

      Votre commentaire est très pertinent! Cela peut, en autre, venir du fait que ces sociétés aspirent à se développer à l’international. Il pourrait être intéressant, à l’avenir, de poser la question à ces entreprises afin d’en savoir plus.

      Bonne journée

      J'aime

      1. Tout à fait! Nous nous sommes souvent fait la réflexion, mais tout cela est utilisé également dans un soucis de compréhension internationale. Cependant la mention Fabriquée en France est de plus en plus utilisée. (correction faite!)

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s