Green Mode

La vie est Belt : les accessoires de mode écologiques et solidaires

Vous connaissez le refrain : la mode est une industrie extrêmement polluante : c’est 20% des eaux usées mondiales et 10% des émissions mondiales de carbone, soit plus que l’ensemble des émissions provenant des vols internationaux et de la navigation maritime.

Maintenant qu’on a bien plombé l’ambiance, on va vous raconter le lancement d’une entreprise qui a décidé d’aller à contre-courant : La vie est Belt transforme les pneus de vélos usagés, les chambres à air usés ainsi que les tuyaux d’incendie en ceintures, colliers pour chiens mais aussi en caleçons notamment.

La vie est Belt : créer des produits du quotidien à partir de matières existantes

L’entreprenariat alliant emploi local et éco-responsabilité résonne de moins en moins comme une utopie, car tous les jours des hommes et des femmes se lancent dans des aventures folles, et assez fréquemment, ça marche !

Depuis 2017, La vie est Belt nous propose un beau catalogue de ceintures, de nœuds papillons, de caleçons (dépareillés et ultra créatifs, si on peut se permettre), de porte-clés et de chouchous. Ces produits, 100% recyclés, sont fabriqués en circuit court dans un atelier de Tourcoing.

A l’heure où le taux de chômage des personnes en situation de handicap plafonne à 20% (chiffres de 2017), La vie est Belt a formé, en collaboration avec une entreprise locale adaptée, 3 personnes en situation de handicap qui assurent la production de la totalité des produits avec talent et amour.

Bons pour la planète, bons pour l’économie locale donc, les produits sont tous porteurs de motifs et usures propres qui les rendent uniques.

De son appart d’étudiant à une entreprise qui emploie maintenant une dizaine de personnes, Hubert, fort d’un expérience dans l’ingénierie dans une grande industrie de textile sportif, a souhaité continuer dans ce domaine auquel il est attaché, tout en apportant des solutions aux problèmes majeurs, de pollution et de gaspillage notamment, qu’engendre cette branche.

Une fois n’est pas coutume, on vous laisse là une petite sélection coups de cœur :

A noter qu’en ce qui concerne les caleçons (dépareillés ou unis), sont confectionnés à partir de linges de maison récupérés par Le Relais, entreprise qui collecte du textile de seconde main. Chaque pièce est donc unique, selon les tissus récupérés.

Des prix abordables, des pièces uniques et originales, ainsi qu’une démarche responsable : voilà la recette de cette bonne idée française du jour.

L’objectif pour le futur est donc de toujours plus favoriser l’emploi local et l’emploi pour tous, tout en nouant de nouveaux partenariats durables et responsables.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :