Sélection : les plus beaux villages d’Occitanie

On aime nos villages en France. On les aime, et on aime particulièrement l’Occitanie pour cette raison. Pourquoi ? Parce que l’Occitanie est la région ayant le plus de villages classés plus beaux villages de France. Région épargnée par les bombes durant la 2nde Guerre Mondiale, foyer de nombreux royaumes, provinces (comté de Toulouse, Quercy, Albigeois, Rouergue, etc.) et religions (notamment les cathares : vous connaissez forcément Carcassonne ?). Petit focus sur les plus beaux villages d’Occitanie !

Bruniquel, Tarn-et-Garonne (82)

Ce village de 600 habitants possède plusieurs trésors. Les plus connus, notamment des cinéphiles, sont ses deux splendides châteaux. Le château vieux, construit au VIème siècle par une reine mérovingienne, est une véritable forteresse imprenable pour l’époque (jusqu’en 1176 en tout cas, lorsque le Comte de Toulouse le prend). Ce château fut notamment la résidence de Guillaume de Tudèle de Navarre, qui composa en 1213 la Chanson de la croisade, un poème épique occitan donnant un récit contemporain de la croisade contre les cathares.

Le château jeune est construit à partir de 1485 par le vicomte Maffre de Comminges-Couserans. Ces deux châteaux, côte à côte, ont servi de décor en 1975 pour le génial film Le Vieux Fusil de Robert Enrico avec Romy Schneider et Philippe Noiret.

Déjà beaucoup d’histoire pour un si petit village, mais ce n’est pas tout !

En 1990, une équipe de chercheurs découvre chez des habitants la plus vieille grotte souterraine aménagée par l’homme de Néandertal. En effet, elle fut fréquentée par nos ancêtres il y a environ 176 500 ans !

Plus d’informations sur la grotte ici

Martel, Lot (46)

Le Lot est peuplé de superbes villages, il peut s’avérer assez difficile d’en choisir un. Martel, situé entre Collinges-la-Rouge et Rocamadour (deux merveilles que nous citerons forcément dans un autre article), est un village médiéval a conservé son dynamisme marchant d’époque.

Martel est une des rares villes à ne pas avoir été bâtie par un castrum ou une fondation religieuse

Bâtie sur le causse qui porte son nom, Martel est une des rares villes qui ne doive pas son existence à un castrum (fortification militaire) ou une fondation religieuse. Elle est née d’une convergence de routes, un axe antique où transitaient le sel de l’Atlantique et le vin d’Aquitaine. Elle est dès le XIIème siècle une riche cité marchande peuplée par de nombreux artisans.

Une histoire riche (dans les deux sens du terme) qui connaît une autre période de grande prospérité durant le XIXème siècle grâce au commerce de la truffe.

La « ville aux 7 tours » est donc encore aujourd’hui une fière cité marchande. La halle, construite au XVIIIème siècle, est remarquable de par sa charpente en châtaignier. Sa belle Eglise romane du XIIème siècle était plébiscitée par une certaine Edith Piaf.

Estaing, Aveyron (12)

Au pied des monts d’Aubrac, non loin des gorges du Lot et de la Truyère, on peut emprunter le pont gothique d’Estaing avant de découvrir son château et l’histoire d’une illustre famille de seigneurs.

Une famille de seigneurs qui gagna le droit de faire figurer le lys sur son blason depuis qu’un Estaing sauva la vie de Philippe Auguste lors de la bataille de Bouvines en 1214.

Une famille illustre qui se rapprocha au XXème d’une autre famille, la famille Giscard. Cela vous rappelle peut-être un certain président de la Vème république, et c’est bien normal.

Ce superbe village ne comprend pas moins de 7 lieux classés monuments historiques, dont le pont, le château et l’église Saint-Fleuret. Clairement un des plus beaux villages d’Occitanie.

Minerve, Hérault (34)

Posé là dans les vignes du pays cathare, Minerve est un village minéral au cœur de la garrigue languedocienne. Ancien bastion cathare mis à sac par Simon de Montfort en 1210 durant la croisade des albigeois, le petit village de 130 habitants est réputé pour son vin, le minervois.

L’extraordinaire environnement naturel (gorges de la Cesse et du Brian, pont naturel, causse) constitue un attrait touristique exceptionnel pour un si petit village.

Lautrec, Tarn (81)

Cité médiévale à proximité de Castres, berceau de la famille Toulouse Lautrec dont le peintre affichiste est l’illustre descendant. Charlemagne se serait arrêté à Lautrec et y aurait jeté les fondements de l’église Saint-Rémy.

Ce superbe village a vu passer toutes les guerres de religion : croisade contre les cathares, conflit avec Castres, ville protestante, révolution française (les moines de la cité furent alors chassés).

Lautrec est aussi la capitale de l’ail rose, spécialité protégée par une IGP.

Une belle première liste des plus beaux villages d’Occitanie.

5 villages français pour vadrouiller cet été, c’est par ici !

Laisser un commentaire