5 anecdotes insolites sur l’histoire de Paris, 2nde édition

Notre belle capitale est si riche par son histoire vieille de deux millénaires, que nous vous présentons ici une deuxième sélection d’anecdotes insolites sur l’histoire de Paris. On regroupe ici des fragments d’histoire plus ou moins proches qui on l’espère vous feront sourire. Voici 5 anecdotes insolites sur l’histoire de Paris.

Il n’y a qu’un seul panneau stop à Paris

On commence par l’anecdote de loin la moins historique de cette sélection. À ce niveau c’est plus de l’escroquerie, c’est du grand banditisme. Franchement, La Bonne Vague.

Parisiens, vous avez peut-être déjà remarqué que vous n’avez jamais dû vous arrêter à un panneau stop dans la capitale ? Si vous ne l’avez jamais remarqué vous en avez sûrement déjà parlé, dans une soirée où à un repas lors desquels quelqu’un était bien décidé à briller en société. Si, si il y a plein de gens comme ça !

Et bien en fait, ce n’est pas tout à fait vrai ! Il n’y avait en réalité qu’un panneau stop jusqu’en 2013. Comprenez, être le seul panneau stop de la ville lumière peut attiser la curiosité des gobe-mouches. Tel Icare, cet alliage d’aluminium et d’acier avait frôlé de trop près le soleil.

En effet, à l’origine, ce panneau fut planté là, dans le 16ème, pour sécuriser la sortie de camions d’une entreprise de construction. Oublié, laissé à son sort, il disparut un sombre jour de 2013.

Bref, passons. À la base, ce type de régulation était un choix de la mairie afin de fluidifier le trafic. Avez-vous déjà été coincé dans un bouchon à Paris ? Habile Bill.

Le plus grand jardin privé de Paris

Alors celui-là, si vous l’avez, je me fais danseuse au Bolchoï, comme disait le grand Julien Lepers.

On parle d’un hôtel particulier de style baroque construit en 1722, classé aujourd’hui monument historique. Propriété de la famille de Montmorency-Luxembourg, du prince Jacques Ier de Monaco puis de Napoléon Bonaparte. L’hôtel passe aux mains du duc de Galliera (duché Napoléonien en Bologne), mais également celles de l’empereur d’Autriche-Hongrie François-Joseph Ier, qui en fait l’ambassade de son empire en France.

Après la 1ère Guerre Mondiale, l’état français rachète l’hôtel et en fait le siège des tribunaux arbitraux mixtes, mis en place d’après le traité de Versaille. Depuis, de nombreuses grandes figures y « résident » comme « locataires ». Des personnes telles que De Gaulle, Pompidou, Raymond Barre mais aussi Édith Cresson et, beaucoup plus récemment, Jean Castex. Je pense que vous l’avez ? Oui oui, ah oui là je dis oui ! L’hôtel Matignon, résidence du premier ministre, possède un beau jardin de 3 hectares.

anecdotes insolites paris : jardin de matignon
Jardin de Matignon, vu depuis les toits – « Matignon, regards croisés » – Paolo Verzone / Stephen Dock

Le pont le plus ancien de Paris est Le Pont-Neuf

Malgré son nom peu évocateur, ce magnifique pont fut inauguré en 1607. Traversant l’île de la Cité et rejoignant les deux rives, une superbe statue équestre en bronze de Henri IV y est visible. Certains malins y auront sûrement pensé, il n’est pas rare que les nombreux « Ponts Neufs » soient les plus anciens ponts dans leur ville respective. C’est le cas par exemple du Pont Neuf de Toulouse, ville qu’on explorait dans un article sélection historique.

Le terme Pont Neuf fait en réalité allusion à la nouveauté à l’époque que représentait un pont sans habitations mais surtout pourvu de trottoirs, évitant les passants de crotter leurs souliers dans la boue et les crottins de cheval. Pratique.

anecdotes insolites paris : le pont neuf
Le Pont Neuf de Paris

Quand la petite souris est passée au Panthéon

2006, la ville de Paris s’est réveillée avec une surprise : l’horloge du Panthéon avait été réparée et remontée, et fonctionnait parfaitement. Simple travail de restauration de la ville de Paris me direz vous ? Que nenni. M. Bernard Jeannot, alors administrateur du monument, découvrait la chose en même temps que tout le monde. L’horloge Wagner du XIXème n’était plus en état de marche depuis 1965.

L'Horloge restaurée du Panthéon.
Horloge du Panthéon, après restauration – Lazar Kunstmann / Untergunther

C’est en réalité un groupe clan destin de restauration du patrimoine aux allures de groupe de métal industriel allemand, Untergunther, qui a fait le coup. Des mois durant, les restaurateurs sauvages ont occupé le Panthéon durant la nuit afin : « On l’a remise en état avant qu’il ne soit trop tard ».

En réalité, ce groupe fait partie d’un collectif plus grand appelé « UX », un collectif qui d’ailleurs aurait plus de 40 ans aujourd’hui. Des pionniers de l’urbex. D’ailleurs si vous souhaitez contacter les Untergunther, pour faire un goûter à Notre-Dame par exemple, voici leur site.

La place des Vosges, un nom simplement chauvin ?

La réalité est toute autre ! La place Royale, après la révolution, devait être renommée pour une raison que vous avez probablement devinée. Plus ancienne place de Paris, construite sous Henri IV en 1612 et lieu de résidence de grandes figures, notamment de Victor Hugo. Après la révolution et en l’espace de 10 ans, elle fut successivement baptisée « place des Fédérés », « place de la Fabrication-Des-Armes » puis « place de l’Indivisibilité ». Un peu girouettes sur les bords, les révolutionnaires ?

anecdotes insolites paris : la place des Vosges
La Place des Vosges, dans le Marais (Paris 4) – Un Jour de Plus à Paris

Mais le nom qu’elle porte aujourd’hui est en réalité une sorte de récompense. Une ode au zèle fiscal (ça fait rêver hein ?). Napoléon Bonaparte mit les Vosges à l’honneur pour avoir été le 1er département à s’acquitter de l’impôt postrévolutionnaire.

On espère que cette deuxième sélection d’anecdotes insolites sur l’histoire de Paris vous aura plu !
Pour la première, c’est par ici !

Laisser un commentaire